Miyazaki est le lieu d’origine du Japon et de sa famille impériale. Le premier empereur semi-légendaire Jinmu (-711~-585) a passé sa jeunesse à Kyushu et son clan et lui ont migré en -660 vers le centre du Japon à Nara pour conquérir puis assoir leur pouvoir sur le pays. Après s’être rendu à Tsuno pour rendre grâce au kami créateur de nations, Ōkuninushi, il s’est ensuite rendu à Mimitsu pour batir sa flotte, préparer son départ et partir vers Honshu. C’est l’occasion pour nous de le suivre pour en apprendre plus sur l’Histoire du Japon. Le sanctuaire Tateiwa-jinja Arrivé près de la côte pacifique et de l’endroit de son départ, Jinmu a discouru pour […]
Le premier empereur semi-légendaire du Japon, Jinmu (-711~-585), est originaire de Miyazaki. Son clan a ensuite migré en -660 vers le centre du Japon à Nara pour conquérir puis assoir son pouvoir sur le pays. Itsuse, grand frère de Jinmu, est chef de l’expédition mais alors qu’il est tué dans la bataille, Jinmu reprend sa volonté et devient donc le premier empereur du Japon. Jinmu a effectué plusieurs arrêts avant de quitter Miyazaki. Nous pouvons visiter ses étapes. Sur la côte pacifique, Jinmu s’est arrêté au sanctuaire shinto Ichinomiya-jinja, dédié au kami Ōkuninushi, créateur de nations, de l’agriculture, des affaires et de la médecine, pour justement lui demander grâce alors […]
L’Histoire semi-légendaire du Japon place Miyazaki à l’origine de ce pays, avec notamment la naissance de l’empereur Jinmu (-711~-585, semi-légende…) qui y a passé sa jeunesse. Celui-ci a ensuite migré au centre pour avoir une meilleure assise sur le Japon. Il a bataillé et conquis le pays pour finir par s’installer à Nara, dans l’actuel Kashihara et en a fait sa capitale impériale. Nous pouvons donc nous rendre dans le département de Miyazaki pour en retirer les sites historiques et pour mieux apprécier les origines du Japon. Takaharu, lieu de naissance du premier empereur japonais Jinmu Après Takachiho, rendons-nous ensuite à Takaharu où le premier empereur Jinmu est né et […]
Miyazaki est réputé pour être le lieu de naissance du Japon. L’Histoire mêlée de mythologie place l’origine de la famille impériale au sein de cette région, avec comme point de départ Takachiho, aux origines de contes et légendes. La déesse shinto du soleil, Amaterasu, y prend grande part. Il lui serait donc arrivé des aventures à Takachiho, ce que nous allons explorer. Un peu de mythologie Selon la légende des temps immémoriaux, la relation qu’entretenait Amaterasu avec son frère Susanoo, divinité de la mer et du vent n’était pas au beau fixe. « Je t’aime, moi non plus » dirait-on de manière plus moderne . C’est ainsi qu’alors qu’il lui rendait visite, […]
Nous vous avons déjà parlé à propos du halal au japon dans ces deux articles de blog précédents. Nous pouvons désormais dire que nous sommes familiers avec la chose. Comme dit précédemment, ce concept se développe depuis une petite dizaine d’années comme les visiteurs et touristes d’Asie du sud-est (Indonésie et Malaisie) affluent. Nous avons donc désormais sukiyaki, yakiniku, ramen et bien d’autres mets japonais halal. Maintenant, nous voudrions vous entretenir à propos de deux cas : et si vous ne faites que transiter au Japon ou au contraire, vous vous y installez ? Transiter au Japon Comme pour le reste du Japon, les aéroports ont aussi leurs restaurants muslim friendly. […]
Dans un article précédent, nous vous avons introduit au concept de halal au Japon. Ce concept se développe depuis une petite dizaine d’années comme les visiteurs et touristes d’Asie du sud-est (Indonésie et Malaisie) commencent à affluer dans ce pays. Après les ramen, nous pouvons vous introduire à trois autres plats populaires japonais que vous pouvez désormais trouver halal à Osaka et dans bien d’autres endroits. Parlons sukiyaki, shabushabu et yakiniku. Bon appétit ! Sukiyaki & Shabushabu Le sukiyaki et le shabu-shabu sont des ragouts japonais (nabemono). Comme les ramen, ils sont très populaires, sauf qu’ils sont souvent plus chers… Mais ces plats valent leurs prix. C’est magnifique ! Nous […]
De nombreuses personnes vont au Japon avec comme premier but de goûter la cuisine locale. Osaka est même considérée comme la cuisine de l’empire ! Sushi, ramen, konamon (okonomiyaki, takoyaki), etc. Il y en a pour tous les goûts ! Les visiteurs musulmans peuvent apprécier sushi et konamon sans problème comme ces mets consistent principalement en poissons et légumes. Mais jusque récemment, il était difficile d’apprécier d’autres spécialités japonaises comme les ramen, yakiniku ou sukiyaki (plats constitués majoritairement de viande) comme ce n’était pas halal. Quel dommage ! La bonne nouvelle est que, depuis près d’une dizaine d’années, la situation évolue. Les restaurants japonais Muslim friendly se sont multipliés. Et […]
Rien de meilleur qu’une patisserie japonaise pendant ou après une journée de visite dans ce pays. Dans cet article, je vous présente deux patisseries traditionnelles du département Nara qui valent le détour lorsque nous visitons les environs. Nakatanidou Le patissier japonais « Nakatanidou » se trouve dans la ville de Nara, dans la rue Sanjo qui trace en ligne droite de la gare JR Nara au grand sanctuaire shinto Kasuga-taisha. Il est situé après la rue commerçante couverte Higashi-Muki et un peu avant l’étang Sarusawa. Il peut constituer un excellent choix si nous voulons obtenir un souvenir gourmand authentique des lieux. Nakatanido est spécialiste du yomogi-mochi, à base de pâte de riz […]
Aujourd’hui, petit pèlerinage japonais au programme : nous nous rendons à l’ouest du département de Nara, à Gojo, plus précisément dans sa partie forestière et montagnarde. La ville est à la frontière des département d’Osaka au nord-ouest et de Wakayama au sud-ouest. Les monts Kongo, qui servent de frontière départementale, sont fréquentés depuis des temps immémoriaux, et surtout depuis le IXème siècle. Et pourtant, ils sont restés naturels. Chaque visite est l’occasion d’une exploration des lieux. La visite est assez difficile d’accès et il vaut mieux se faire accompagner en bus. Un peu d’Histoire En 816, l’empereur Saga a donné la permission au moine bouddhique Kukai (aussi connu sous son […]
Après avoir visité le proto-Japon et Meiji au sanctuaire shinto Kashihara-jingu, nous pouvons nous rendre au quartier d’Imai-cho, ville traditionnelle japonaise, au sein même de Kashihara dans le département de Nara. Nous descendons à la gare Kintetsu Yaginishiguchi, nous passons le pont Sobu et nous y sommes. Un peu d’Histoire Le bourg d’Imai est aujourd’hui intégré à la ville de Kashihara et en forme un quartier. Autrefois, c’était une municipalité indépendante et dont l’origine date notamment du moyen-âge. Le nom d’Imai, territoire est cité pour la première fois en 1386. La ville est fondée comme dépendance du temple bouddhique Shonen-ji, temple lui même dépendant de la maison mère Hongan-ji, entre […]