Vous le savez désormais, Yamato-Koriyama est célèbre dans tout le Japon pour ses poissons rouges. L’origine de leur élevage remonte à 1724. Les vassaux du propriétaire du château, Yoshisato Yanagisawa, avaient importé des poissons rouges de Chine pour leur plaisir. De nos jours, 70 piscicultures quadrillent dans la ville. Elles élèvent environ 9000 poissons par an et ceux-ci partent ensuite dans tout le pays. La pêche et ces poissons sont célèbres et ils possèdent une longue histoire. L’occasion de nous rendre au « Kingyo shiryokan », musée japonais ayant pour thème les poissons rouges. C’est magnifique ! Après avoir visité la cité de Yamato-Koriyama de l’époque Edo à l’ère Showa, […]
Suite de notre balade à Yamato-Koriyama, dans le département de Nara !  Nous allons de Konyamachi au musée des poissons rouges. Il faut compter une bonne quinzaine de minutes de marches à travers les quartiers traditionnels de la ville que nous visitons aujourd’hui. Nous tombons alors sur ces deux bons gros patapoufs ! Hahaha ! Vous le savez probablement déjà, le Japon et les japonais sont aussi très férus de nos amis les chats. Mais bon, aussi soudainement… Amusé et surpris la première fois que je les ai vus, je ne pouvais que les prendre en photos. Vous avez aussi de nombreux autres clichés sur le net pour vous faire […]
Yamato-Koriyama est certes célèbre pour ses poissons rouges… Mais il n’y a pas que ça ! Cette ville est aussi célèbre pour sa teinture bleue indigo traditionnelle japonaise qui s’est transmise de génération en génération et dont on peut aujourd’hui faire l’expérience. En marchant 10 minutes vers l’est depuis la gare Kintetsu Koriyama, Nous nous retrouvons dans le quartier de Konyamachi, littéralement le quartier des teinturiers. Un peu d’Histoire Autrefois, les teinturiers étaient plus d’une vingtaine à s’être regroupés dans ce quartier. Un ruisseau, petit canal artificiel, qui était mis à la disposition des teinturiers y coure encore. C’est magnifique ! Nous nous sommes donc rendus à la boutique “Hakomotokan […]
Nous continuons notre circuit à Yamato-Koriyama, destination du département de Nara. Parfait si vous voulez visiter le Japon sortant des sentiers battus ! Si vous allez au Japon en été, vous verrez beaucoup de personnes en yukatas (kimonos légers) lors des festivals s’amuser à la pêche aux poissons rouges (kingyo sukui). C’est très représentatif du Japon estival et c’est à faire au moins une fois lorsque l’on visite ce pays. Il est possible de s’exercer toute l’année à cette pêche à la boutique « Kochikuya », à Yamato-Koriyama. J’ai pu m’y exercer autrefois en tant que CIR du département de Nara ou en sortie avec madame. La boutique se trouve […]
Retournons dans le département de Nara. Si vous voulez visiter le Japon hors des sentiers battus, vous avez l’embarras du choix ! Je peux par exemple vous citer la ville de Yamato-Koriyama. La chose à y visiter en premier, c’est le quartier qui entoure le château. Ce château a été construit au XIIème siècle. A cette époque, c’était une place forte de Nara et de sa région. De nos jours, ses ruines restent une place touristique très prisée. Le visiteur vient surtout pour son jardin et ses fleurs de cerisiers en avril ! Il est d’ailleurs inscrit dans les 100 meilleurs endroits à visiter au Japon lors de la floraison. […]
En ces temps troublés, certains se demandent encore comment voyager par exemple au Japon, à Osaka ou Nara. Et bien, en attendant le retour des jours meilleurs, il y a d’abord la solution du voyage virtuel via par exemple ce blog. Héhé ! Il y a aussi l’occasion de visiter le Japon près de chez vous. Je prends l’exemple de l’agglomération de Lille, mon « agglomération » natale si l’on peut dire. Parlons donc du Japon en France et en Francophonie. D’abord, il y a bien sûr les boutiques de manga. C’est d’ailleurs par le biais de cette culture pop que je me suis attaché à ce pays. Mention posthume […]
Après avoir bien visité Denden Town, nous pouvons passer par le marché du Portail Noir, autrement dit Kuromon Ichiba. Cette rue commerçante est tout proche et elle se situe aussi à Nipponbashi. Suivez-moi qui suis guide au Japon, francophone à Osaka ! Pour l’anecdote, cette rue commerçante, active depuis l’époque Édo, se nommait à l’origine Enmyoji Ichiba, du nom du proche temple Enmyoji. Mais les locaux lui ont préféré le nom de Kuromon du fait du portail noir de ce temple Enmyoji car ils s’en servaient pour repérer l’entrée du marché. Malheureusement, le temple a brûlé et il a disparu avec son portail en 1912. Son nom pour la rue commerçante […]
Continuons notre visite de Minami, on marche tout droit depuis Dotonbori pour arriver à la gare Nankai-Namba puis pour tourner à gauche à l’avenue Nansan. Nous arrivons à Denden Town, le quartier de l’électronique et de la culture pop japonaise ! C’est l’équivalent d’Akihabara pour l’ouest du Japon. Les boutiques spécialisées commencent à nous accueillir dès Nansan-dori, notamment une boutique de cosplay, Gee Store. J’y ai d’ailleurs déjà acheté des habits de Son Goku pour l’anniversaire de mon petit frère haha ! Il avait beaucoup apprécié. Vous avez aussi la possibilité d’arriver directement par la station Nipponbashi puis de descendre vers le sud l’artère principale, le boulevard Sakaisuji. Le quartier […]
Beaucoup de choses à faire à Osaka Minami ! En continuant tout droit depuis Shinsaibashi, nous tombons sur Namba et sur le canal et la rue Dotonbori qui le coupent en son milieu, sans compter ses nombreuses rues adjascentes. Le pont Dotonbori enjambe le canal au niveau du boulevard Midosuji tandis que le pont Ebisu l’enjambe entre les rue commerçantes Shinsaibashi-suji et Ebisu-suji. La zone de Dotonbori est emblématique de la ville d’Osaka et c’est l’occasion pour nous de nous arrêter. Un peu d’Histoire En 1612, Yasui Doton, riche commerçant, voulait relier les rivières Umezu et Kizu pour faciliter la navigation et le commerce. Ce bienfaiteur commence les travaux mais […]
Après avoir visité les alentours de la station Shinsaibashi, allons vers l’ouest pour nous rendre à America-mura, Amemura, le village américain, rendez-vous de la jeunesse japonaise. C’est magnifique ! Le quartier a émergé dans les années 1970. A cette époque, tout le monde s’est mis à importer des États-Unis, à la pointe de la mode. Le nom de village américain s’est vite greffé au quartier. C’est en quelque sorte maintenant devenu le lieu de rendez-vous de la jeunesse de la région du Kansai. Tous se retrouvent dans une atmosphère un peu punk, vintage et à l’avant garde de la mode. Les boutiques de modes hip-hop, la musique, l’art de rue […]