Le château d’Osaka, comme tous les autres châteaux japonais, a été réquisitionné par la nouvelle administration dont l’armée impériale lors de la restauration de Meiji en 1868. Les sorts réservés à ces châteaux furent alors divers : démolis ou conservés faute de moyens, terrains reconvertis en casernes modernes ou pour diverses administrations (écoles et autres). L’armée japonaise a donc réquisitionné ce château sous Meiji comme baraquements pour la modernisation de l’armée. Le bâtiment Miraiza date de 1931 et a servi de base à la Quatrième division de l’armée impériale. Son architecture contemporaine de style occidentale détonne avec le style moderne japonais du château qu’il voisine. Sorti intact de la Seconde […]
Le château d’Osaka est impératif à visiter lorsque nous visitons cette ville éponyme. Autour du château se trouvent aussi d’autres endroits moins bien connus mais qui méritent largement le détour, comme le site du palais de Naniwa. Il peut alors être intéressant de s’y arrêter avant ou après nous être rendus au château. Le musée de l’Histoire d’Osaka se trouve juste à côté. Comme son nom l’indique, il retrace l’Histoire de cette ville de ses origines à aujourd’hui. Le musée nous accueille et nous montre la couleur dès son péron en alliant ancien (reconstitué) et moderne. Un gratte ciel moderne côtoie une hutte, entrepôt de l’époque des Kofuns (250-538). C’est magnifique ! […]
Le château d’Osaka est impératif à visiter lorsque nous visitons cette ville éponyme. Autour du château se trouvent aussi d’autres endroits moins bien connus mais qui méritent largement le détour. Il peut alors être intéressant de s’y arrêter avant ou après nous être rendus au château. Nous pouvons commencer par le site du palais de Naniwa, juste en face du château. Les ruines du palais de Naniwa La capitale du pays n’était pas fixe pendant l’époque Asuka (VI-VIIème siècle) et la capitale tournait dans les environs. Osaka, sous son ancien nom de Naniwa, a une histoire de plus de 1800 ans (cf. Sumiyoshi-taisha). Cette ville fut aussi désignée capitale en […]
Tandis que le canal Dotonbori marque Osaka Minami, le fleuve Yodo, la Yodogawa, marque Kita de son empreinte. Osaka, comme le Japon, a en effet sa géographie écrite par les eaux, rivières, fleuves et mers. Alors que ce fleuve est aménagé, nous pouvons nous promener en ses bords et dans les parcs attenants. Piques-niques et/ou barbecues, à chacun ses préférences ! Descendons à la gare ferroviaire Juso ou à la station de métro Minamikata, marchons près de dix minutes et nous y sommes. La promenade et son parc attenant constituent une véritable oasis de verdure dans Osaka, ville super-urbanisée. Les feux d’artifice de la Yodogawa Le fleuve Yodo est surtout […]
Le sanctuaire Osaka Tenmangu se trouve dans l’arrondissement Kita d’Osaka, au Japon. Il côtoie la rue commerçante Tenjinbashi-suji, qui est avec ses 2km la rue commerçante continue la plus longue du Japon. A nous les cafés, restaurants et autres boutiques avant ou après avoir visité le sanctuaire ! C’est magnifique. Nous descendons à la station de métro Minami-Morimachi et nous y sommes. Le sanctuaire Osaka Tenmangu a été fondé au Xème siècle. Il est dédié à Sugawara no Michizane, déifié sous le nom de Tenjin, dieu des études que nous avions déjà célébré à Ohatsu Tenjin. Il est désormais inscrit dans la ville très urbanisée d’Osaka et les immeubles alentours […]
Le sanctuaire Tsuyunoten, aussi appelé Ohatsu Tenjin, est l’un des sanctuaires les plus visités d’Osaka et a fortiori de Kita, particulièrement d’Umeda et de Sonezaki, dont il est sanctuaire protecteur. Il a plus de 1300 ans d’Histoire et il célèbre principalement Sugawara no Michizane, personnalité du IXème siècle déifié sous le nom de Tenjin, divinité des études et du savoir. Le sanctuaire est aussi célèbre pour la romance entre Ohatsu et Tokubei. Nous arrivons à la gare d’Osaka ou à la station de métro Umeda. Marchons un peu et nous arrivons à Ohatsu Tenjindori, rue commerçante qui est au devant du sanctuaire. Nous continuons notre visite et nous arrivons enfin […]
Osaka Kita est l’un des 24 arrondissements d’Osaka. Il est surtout marqué par les locaux dans sa rivalité avec Osaka Minami, et ce depuis longtemps. Aujourd’hui, c’est devenu un quartier d’affaires où se trouvent de nombreux commerces et restaurants, surtout autour d’Umeda, son quartier le plus emblématique. La gare bien nommée d’Osaka s’y trouve en son sein, au milieu de sept autres gares. Ces gares brassent plus de 2,5 millions de passagers par jour. Diverses activités Les activités à faire à Osaka Kita sont nombreuses : du shopping, du lèche-vitrine, de la gastronomie et du tourisme. Hep Five et sa grande roue, Umeda Sky Building, qui détonne sur la photographie […]
Gigantor, de son nom japonais Tetsujin 28go (Nijuhachigo), est un robot très célèbre de la culture pop de ce pays. Le manga du même nom date de 1956. Il a été publié 10 ans jusqu’en 1966 et c’est le premier manga de robot, autrement dit de mecha. Les adaptations télévisuelles ont aussi été nombreuses et la dernière date de 2005. Les Japonais sont très friands de robots et cette tendance se retrouve de par le monde. C’est symbole de solidité et de modernité. Et c’est pourquoi il a été décidé de donner à Kobé ce symbole d’espoir après toutes les épreuves que la ville a dû traverser. De ses 18 […]
Le grand pont du détroit d’Akashi (Akashi Kaikyo Ohashi) se trouve dans la ville du même nom, non loin de Kobé et de Himeji. Il est d’ailleurs immanquable en train. Il peut en cela constituer une halte intéressante après avoir visité le château du héron blanc. Nous descendons à la gare Maiko, sur la ligne Sanyo entre les deux villes vedettes du Hyogo et nous le voyons, là, majestueux, reliant Honshu à l’île d’Awaji à traver la mer intérieure de Séto. Merveille technologique Le projet de relier par un pont et par la route les deux îles était lointain. Les autorités en parlaient dès 1930, mais alors les techniques étaient […]
Le château constitue la première attraction de la ville de Himeji mais le temple Engyo-ji trône encore plus loin, perché dans la montagne. Nous pouvons profiter de la journée qui nous reste après avoir visité le château pour nous enfoncer dans le mont Shosha et pour aller visiter ce temple. C’est magnifique ! Un petit trajet en bus puis en téléphérique et nous y sommes. Nous arrivons donc sur le mont Shosha, océan de verdure dans un Kansai de bord de mer très urbanisé. La forêt s’offre à nous et nous nous y enfonçons. Au fond, le temple Engyo-ji nous attends. Nous marchons alors une vingtaine de minutes en compagnie […]