Pour commencer à parler d’Osaka, il convient bien-sûr de parler de ses prémices. Rien de mieux que de visiter ses lieux emblématique pour vous les exposer. Nous pouvons visiter Osaka à travers l’Histoire. Pour ce faire, nous allons commencer par le grand sanctuaire Sumiyoshi-taisha. Fondé en 211 sous l’égide de l’impératrice Jingu, il a plus de 1800 ans et c’est la maison mère des sanctuaires Sumiyoshi du Japon. Il est dédié aux Sumiyoshi Sanjin, trois kamis : Sokotsutsu no O no Mikoto, Nakatsutsu no O no Mikoto, and Uwatsutsu no O no Mikoto, divinité de la mer et de la navigation. Il fut ensuite aussi dédié à l’impératrice et par […]
Après Nara, nous allons aborder un gros dossier, Osaka, tant la ville que le département. Nous avons d’ailleurs déjà commencé via Ishikiri. Avec 2.700.000 habitants, c’est la troisième ville du Japon, après les 23 arrondissements de Tokyo puis Yokohama. Le département fait près de 9.000.000 d’habitants. En terme d’agglomération, le Keihanshin (Kyoto Osaka Kobé et les alentours) est la deuxième du pays avec près de 20.000.000 d’habitants. Accès Il est très facile d’y accéder. D’abord, il y a l’aéroport international du Kansai, porte vers et depuis le monde et l’aéroport d’Osaka, porte d’entrée nationale. Ensuite, les trains sont nombreux à circuler dans la région dont le Shinkansen, TGV japonais (arrivée […]
On s’éloigne du département de Nara mais pour rester près du mont Ikoma que je vous ai déjà présenté. Le quartier d’Ishikiri, à Higashi-Osaka, se trouve près de la station Shin-Ishikiri, à 20 minutes de métro du centre ville d’Osaka et est donc très accessible. Le sanctuaire Ishikiri Tsurugiya est idéal à visiter, surtout en matinée si vous venez donc d’Osaka et que vous vous rendez à Ikoma pour avoir une journée bien remplie. Un peu d’Histoire Ce sanctuaire trouve ses origines légendaires lors de la proto histoire du Japon. L’empereur Jinmu (-711 à -585, oui je sais, semi-légendaire, règne de -660 à -585) est remonté de Miyazaki à Nara, […]
Encore un sujet sur les montagnes japonaises ? Et bien, oui, à Nara, on ne peut pas y échapper. Le département et la ville sont situés dans une cuvette. Au nord, à l’est, à l’ouest et au sud, c’est la montagne, comme le montrent ces quatre photos prises du haut du toit de la préfecture. Aujourd’hui, je vais vous parler de Wakakusayama, le mont Wakakusa, le mont si bien nommé de l’herbe jeune. Il est situé à l’est de Todaiji et de Kasuga-taisha, dans le parc de Nara. Il fait 342 mètres et est ouvert à l’ascension (environ 2 heures), contrairement à son voisin, le mont Kasuga, qui contient une […]
On continue notre petite tournée sur les sports pratiqués par les Japonais avec les équipes de sport de Nara. Maintenant, je vais vous parler de son équipe de basket, les Bambitious ! Jeu de mot que ne renierait pas votre serviteur au Japon à Nara, guide francophone. Pensée en 2005 et fondée en 2012, cette équipe joue en 2ème division de B-league, basket-ball professionnel du Japon, en conférence ouest. Là aussi, être employé par le département de Nara m’a permis d’avoir des places et d’aller les voir. Les Bambitious en rouge… Bilan des courses : défaite de plus 20 points contre les Ryukyu Golden Kings d’Okinawa. Je ne sais plus […]
Je vous ai parlé des Nara Dreamers dans un précédent article. Je dois avouer ne pas les avoir vu en action. En ce qui concerne les équipes de sport de Nara, je suis déjà allé en supporter deux. J’avais eu droit à des tickets gratuits offerts par le département de Nara, ça aide. Héhé ! Les Japonais sont bien-sûr aussi très fans sport le plus populaire du monde, le football. Nara a aussi son équipe : Nara Club. Historique Ce club a été fondé en 1991. Leur base, c’est le stade Konoike, relativement proche de Kintetsu Nara. Nara Club ne se compare pas, ou du moins pas encore avec Cerezo […]
Signe du début de la reprise, le château d’Osaka a rouvert ses portes : c’est magnifique, surtout pour un guide francophone au Japon qui ne demande que de vous accueillir. Le bateau des douves vogue et accueille à nouveau les touristes. Un peu plus loin, le petit train sur route roule et chante à nouveau. Espérons que la reprise dure. Comme vous le savez sûrement, le Japon a pour l’instant fermé ses frontières. Il l’a fait plusieurs fois dans son histoire pour se protéger, notamment durant l’époque Edo (fermeture des frontière, le « sakkoku »: 1635-1853). Cette mesure est audacieuse dans cette période d’internationalisation et cela déplait fortement à ses partenaires commerciaux. […]
Ce dimanche, le 24 mai 2020, alors que madame et moi nous baladions à Osaka, nous sommes tombés sur ce distributeur automatique de boissons. Et bien ces daims sont partout et me poursuivent. Vive le sport au Japon! Haha ! Enfin, ce n’est pas pour me déplaire. En tout cas, c’est tout de suite reconnaissable. À voir la mascotte, on devine tout de suite qu’il s’agit d’une équipe de sport de Nara. C’est en l’occurrence l’équipe de volley-ball, les Nara Dreamers. C’est magnifique ! Les fonds de ce distributeur leur reviennent donc. En parlant de distributeurs, leur omniprésence au Japon vous interpellera peut-être en voyage. En pleine montagne, en campagne, […]
Vive la montagne japonaise ! Après avoir descendu Kamisenbon, nous arrivons aux abords de Nakasenbon pour le déjeuner. De nombreux restaurants bordent la rue de Nakasenbon et m’ont été recommandés par les locaux. C’est très bon. Il y en a pour tous les goûts. L’occasion de faire une bonne pause à midi, surtout en terrasse de restaurant vers les sakura. Sinon, un pique-nique sous les cerisiers est tout autant magnifique ! Nous sommes repus et reposés. Nous pouvons visiter Nakasenbon et ressentir son histoire par la suite. Yoshimizu jinja En route pour Yoshimizu jinja (600 JPY). Inscrit aussi à l’UNESCO, ce sanctuaire est célèbre car il a hébergé l’empereur Go […]
Je vous ai présenté Yoshino, parfait représentant de la montagne au Japon. Si nous voulons le visiter selon mon plan, nous arrivons à l’arrêt de bus Okusenbonguchi à 10h08. Je vous présente ci-bas ce que l’on visite par la suite. Temple et sanctuaire Kinpu jinja (gratuit) : Ce sanctuaire date du 10ème siècle et est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, dans les « Sites sacrés et chemin de pèlerinage dans les monts Kii ». La divinité de la montagne Yoshino, Kanayama Hiko no kami, y est célébré. C’est l’occasion de le saluer avant d’emprunter sa montagne. Mikumari jinja (gratuit) : Inscrit aussi à l’UNESCO, ce sanctuaire […]