Bonjour ! Aujourd’hui, on descend encore plus qu’Asuka dans le centre du département de Nara. Nous allons visiter le bourg de Yoshino au sein de la montagne japonaise. Attention, il faut se lever tôt pour bien profiter ! La gare de Yoshino se trouve en effet à plus de deux heures d’Osaka ou de Kyoto et à une heure et demie de Nara. Ce bourg est renommé pour ses 30.000 cerisiers au printemps, ses feuilles d’automne, sa nature et son histoire. Le territoire est divisé en trois zones : Okusenbon, au fond des mille arbres, dans la montagne ; Kamisenbon, sur les mille arbres, chemin descendant de la montagne vers […]
Hier, je vous ai succintement présenté Asuka dans mon article concernant le permis de conduire au Japon, aujourd’hui, c’est l’occasion de vous présenter cette ancienne cité qui était jadis la première capitale du Japon. Ce village date de la proto-histoire de ce pays. Le pays du Yamato y installait quelque fois sa capitale qui n’était pas fixe au VIème-VIIème siècle, avant son installation qui se voulait définitive à Heijo-kyo en 710.  Passé et présent d’Asuka Au gré des morts des empereurs, la capitale se déplaçait dans la région. Asuka-kyo et Fujiwara-kyo en sont deux exemples. Et même quand la capitale s’y retrouvait, les palais impériaux n’étaient jamais au même emplacement […]
Je reprends une information de Couscous Sushi Frites car elle peut encore vous être utile : la possibilité de conduire au Japon. Les modalités ont quelque peu changé et c’est l’occasion de me mettre à jour. Pour ne pas vous tracasser la tête, vous pouvez confier cette démarche à Guicéna. C’est magnifique ! Contactez-nous pour plus d’informations. Je m’étais renseigné sur ce fait avant mon premier long séjour au Japon au gré des forums (dont le très bon france-japon.net) et de l’ambassade de France, ici. L’ambassade envoie désormais sur le site de la JAF, Japanese Automobile Federation, et voici les modalités d’obtention de la traduction. Il faut une adresse au […]
Après avoir visiter le temple Hôzanji et ses environs, c’est reparti pour un tour de funiculaire ! Direction le sommet du mont Ikoma (Ikoma Sanjô). A l’arrivée, plus qu’un sommet de montagne, c’est un parc d’attractions japonais qui nous accueille ! Parfait pour les enfants. Et les grands enfants dont votre serviteur… Héhé ! Pour les petits et les grands En fait, ce parc d’attractions, « Skyland Ikoma » vise justement les enfants. Vous le verrez de par les attractions peu violentes qu’il nous offre. Carrousel, petit train et autres seront parfaits pour les familles accompagnées d’enfants, voire les couples en quête de calme et de tranquilité, à bord d’attractions relaxantes et […]
La gare Hôzanji est le premier arrêt du funiculaire d’Ikoma. Un visiteur étranger, voire même local, aura l’impression de se retrouver dans un paysage de photo. Pas de grande ville comme Osaka, Kyoto ou Kobé mais une ville traditionnelle japonaise qui se déroule devant nos yeux. Quartier en escaliers Monzenmachi a des rues exclusivement piètonnes et pavées et cette vieille ville est en escaliers. Promenade vivifiante et enrichissante en perspective. Là aussi, il y a de nombreuses indications en anglais et dans d’autres langues étrangères. Cafés et autres restaurants panoramiques vous attendent. Le temple Hozanji Le visiteur même non-japonisant peut arriver en à peine dix minutes à sa destination : […]
Ikoma se trouve entre Kyoto, Osaka et Nara. C’est l’occasion pour nous de visiter cette ville en empruntant son funiculaire, en visitant un train japonais, tourisme original. Héhé ! Les touristes se rendant dans le Kansai au Japon empruntent souvent le train Kintetsu pour se rendre à Osaka, Kyoto, Nara voire même Kobé (changement à la gare d’Osaka Namba où Kintetsu devient Hanshin). Nombreux sont les touristes se rendant à la ville de Nara et le département en est reconnaissant, mais il reste un sentiment amer : alors qu’Ikoma se trouve entre Osaka et Nara et que cette ville est très proche, les visiteurs ne font que passer en train […]
Le quartier de Naramachi se trouve au sud de l’étang Sarusawa à Nara. C’est la vieille ville de Nara et les habitations ont majoritairement gardé leur cachet depuis l’époque Edo. Ce quartier est idéal pour finir en beauté après avoir visité le parc. L’occasion pour nous de nous y arrêter, de nous y promener et d’y prendre du bon temps. Il vous faut au moins une heure pour faire le tour. Mais on peut facilement s’y perdre un jour entier selon ses envies. Enfin bref, suivez-moi ! La carte pointe vers Naramachi shiryokan, littéralement le musée de Naramachi. C’est idéal si vous voulez en savoir plus sur la ville de […]
Après une petite marche bien revivifiante dans le parc de Nara, nous voici aux portes du grand sanctuaire Kasuga-taisha, précisément au Nandaimon, littéralement le grand portail sud. Un peu d’Histoire Tout d’abord un peu d’histoire. Takemi Kazuichi no Mikoto serait apparu en ces lieux sur un daim blanc. Pour le révérer et pour protéger la capitale et le pays, ce sanctuaire a été fondé en 768 par le ministre de la gauche Fujiwara no Nagate sous l’impulsion de l’impératrice Shotoku. C’est aussi le sanctuaire shinto tutélaire de la famille Fujiwara. Il a été décrété maison mère de tous les sanctuaires Kasuga du Japon. C’est l’un des sanctuaires les plus importants […]
Pour nous changer les idées et comme il faisait bon, nous nous sommes fait une bonne petite promenade revivifiante dans le parc du château d’Osaka, qui est tout proche. Je vous présenterai ce parc et son château bien assez tôt. Mais avant, une petite mise en bouche. Autrefois, j’habitais près du parc de Nara et maintenant, j’habite près du parc du château d’Osaka. J’ai toujours un grand jardin ! J’ai troqué mes daims contre un château mais je les retrouve de toute manière bien souvent. Madame est plus chanceuse dans ses trouvailles comme le prouvent les photos précédentes. Je n’avais jamais vu un tel trèfle. Haha ! Bref… nature, verdure […]
Après l’étang Sarusawa, direction le grand sanctuaire Kasuga-taisha ! Le Kofukuji est en face et la route Sanjodori nous barre la route. Nous la remontons sur elle puis l’empruntons vers notre droite car elle file tout droit jusqu’au sanctuaire. Et nous tombons sur ce torii. On peut compter une petite vingtaine de minutes depuis la gare Kintetsu Nara. Le torii de Kasuga-taisha Une anecdote avant d’entrer sur le territoire du sanctuaire shinto. Généralement, une branche de bambou est déposée à chaque pied d’un torii à l’entrée d’un sanctuaire pour purifier torii et sanctuaire. Mais ici, c’est différent… Vous pouvez voir qu’une seule branche de bambou est déposée au seul pied […]