Les châteaux japonais peuvent être divisés en trois catégories : les châteaux d’apparat comme peut l’être le château de Nijo, les château-musée comme le château d’Osaka et les châteaux forts comme celui de Himeji. Nous les explorons via cet article de blog.

Les châteaux d’apparat

Les palais, comme les châteaux d’apparat, sont là pour magnifier la puissance d’un dirigeant. Nous avons donc le château de Nijo, à Kyoto. Ce château servait à asseoir la souveraineté militaire du shogunat Tokugawa sur cette ville impériale du début du XVIIème siècle au milieu du XIXème siècle. L’empereur avait quant à lui son palais à quelques encablures.

Le château d’apparat de Nijo

Les châteaux musées

Les châteaux musées, comme celui d’Osaka, étaient le plus souvent des châteaux forts. Ils datent de l’époque médiévale, surtout des Provinces en guerre au XVIème siècle ou de l’époque moderne lors du règne militaire des Tokugawa. Ceux-ci, après avoir été récupérés par le pouvoir impérial lors de la restauration Meiji en 1868. Ils ont perdu de leur importance et les autorités les ont détruits ou réformés. L’exemple le plus frappant est le château d’Osaka qui a reconstruit après moult péripéties. Ce château reste une représentation fidèle du château originel mais il est fait de béton et son intérieur est un musée. Ce musée retrace l’Histoire de la bataille d’Osaka de 1614-1615 qui a vu l’affirmation des Tokugawa et la déchéance des Toyotomi dans cette région.

Le château musée d’Osaka

Les châteaux forts

Et donc, nous avons les châteaux forts japonais dont certains ont heureusement survécus. Le château de Himeji est l’un d’eux. C’est l’un des, sinon le château fort japonais le plus reconnu du Kansai à travers le monde. Il se visite en une demie journée et mérite que les touristes s’y attardent. Systèmes de défense, intérieurs, portails sont maintenus à l’identique et nous permettent de bien comprendre le fonctionnement de tels châteaux.

Le château fort de Himeji

Les châteaux japonais sont impératifs à visiter si nous voulons en savoir plus sur l’Histoire de ce pays. Vous venez ? Je vous attends !

RSS
Follow by Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
LinkedIn
Share
Instagram

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA