Je reprends une information de Couscous Sushi Frites car elle peut encore vous être utile : la possibilité de conduire au Japon. Les modalités ont quelque peu changé et c’est l’occasion de me mettre à jour.

Pour ne pas vous tracasser la tête, vous pouvez confier cette démarche à Guicéna. C’est magnifique ! Contactez-nous pour plus d’informations.

Je m’étais renseigné sur ce fait avant mon premier long séjour au Japon au gré des forums (dont le très bon france-japon.net) et de l’ambassade de France, ici. L’ambassade envoie désormais sur le site de la JAF, Japanese Automobile Federation, et voici les modalités d’obtention de la traduction. Il faut une adresse au Japon pour se la faire délivrer. Guicéna est là !

À noter que cette traduction sera valable à chacun de vos voyages de moins d’un an. Une traduction de permis faite pour votre voyage de deux semaines en août 2020 pourra vous resservir pour un autre voyage au Japon en avril 2029. Mais attention ! Les Français envisageant de rester au Japon pour une durée supérieure à un an doivent se faire établir un permis de conduire japonais dans l’année de leur arrivée.

Comprenez bien qu’en tant que guide, je n’ai pas le droit de vous guider au Japon. Mais vous pouvez très bien conduire par vous même. Votre permis et sa traduction vous seront très utiles pour par exemple conduire une Michimo, seulement après avoir visité le village d’Asuka avec moi. Je vous attends !

RSS
Follow by Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
LinkedIn
Share
Instagram

One response

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA