Pour commencer à vous présenter Nara, au Japon, il convient de vous présenter les daims du parc de Nara, ou cerfs shika. Ils sont inévitables lorsque vous venez à Nara. Ces 1400 daims sont protégés en tant que biens culturels importants dans la ville et ils se trouvent principalement dans le parc.

Pour la petite histoire légendaire, alors que Nara était devenue la capitale du Japon depuis peu, Takemikazuchi no Mikoto, dieu du tonnerre, serait descendu à dos de daim blanc pour qu’on lui construise un digne sanctuaire en ces lieux. Ce fut rapidement chose faite avec le grand sanctuaire Kasuga-taisha. Et depuis ce temps là, les shika sont révérés dans la ville.

Certains débordent même du parc…
Mignon petit

Ils sont friands de shika senbei, les biscuits pour daims. Les biscuits sont d’ailleurs en vente ici et là dans des roulottes et boutiques disséminées dans le parc. Leur en donner constitue une véritable attraction ! Je vous montrerai la marche à suivre prochainement.

Outre les shika senbei, la nourriture tend à manquer les hivers froids et étés chauds. La nature est moins chatoyante et les touristes sont moins nombreux. Les autorités de Nara les aident alors à se nourrir de donguris, glands japonais, en les appellant via le shikayose, l’appel au daim. Le shikayose est ouvert au public, il peut être intéressant d’aller le voir.

À l’affût devant un stand à shika senbei

Les daims sont inévitables, surtout si vous visitez le parc de Nara avec Guicéna ! Nous vous attendons.

RSS
Follow by Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
LinkedIn
Share
Instagram

3 Responses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA