Nous pouvons commencer notre pèlerinage de Kumano, côté Nachi-Katsuura par le temple bouddhique Fudarakusan-ji. Nous sommes à l’est du chemin Nakahechi, après avoir bien visité le chemin Kohechi. Le temple, jouxté au sanctuaire shinto Kumano Sansho Daijinja, se trouve à cinq minutes de la gare de Nachi. L’UNESCO a inscrit ce temple en 2004 comme part du patrimoine mondial de l’humanité comme tout le pèlerinage de Kumano et nous pouvons donc le visiter avant d’emprunter le chemin Daimonzaka.


Un peu d’Histoire

Le Fudarakusan-ji fait référence au mont Potalaka, demeure mythique de la déesse Kannon, consacrée en ce lieu. Ragyo Shonin, un moine venu d’Inde, a fondé ce temple au IVe siècle. Il est devenu le point de départ du « Fudarakutokai », circuit maritime qui visait la Terre Pure de Kannon au-delà de la mer. « Fudaraku » est une translittération de « Portalaka » qui signifie la terre pure de Kannon Pure Land en sanscrit.



Dans le passé, la plage se trouvait juste en face du temple. De 868 à 1722, les moines désignés et/ou volontaires partaient en bateau « tokaisen » pour la Terre Pure de Kannon. Cette terre était, disait-on, de l’autre côté de la mer au sud de la plage. Les bateaux cloués de l’extérieur, les moines ne pouvaient théoriquement pas en sortir. Cela avait du moins fonction de les dissuader. Les bateaux disposaient enfin d’environ 30 jours de nourriture pour que les moines puissent arriver vivant à la Terre Pure de Kannon.

Une version restaurée d’un « tokaisen » se trouve dans le temple. Un tokaisen servait d’embarcation fermée des moines pendant le Fudarakutokai. Celui qui est exposé a été réalisée à partir d’un mandala (peinture exposée dans le temple, cf. diaporama). Ces navires condamnés étaient lancés depuis la plage de Nachi en direction de la Terre Pure de Kannon. un monument en pierre gravé liste les noms des moines ont fait le voyage.

Le temple bouddhique Fudarakusan-ji a une histoire plus que millénaire, via sa construction et le Fudarakutokai. Le visiter est un bon début pour entamer le pèlerinage de Kumano… ou du moins, notre petite randonnée d’une journée ! Cette marche sur le chemin Daimonzaka du sentier Nakahechi, nous permet d’en savoir plus sur un magnifique Japon d’Histoire et de nature. Vous venez ? Nous vous attendons.

RSS
Follow by Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
LinkedIn
Share
Instagram

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA