On s’éloigne du département de Nara mais pour rester près du mont Ikoma que je vous ai déjà présenté. Le quartier d’Ishikiri, à Higashi-Osaka, se trouve près de la station Shin-Ishikiri, à 20 minutes de métro du centre ville d’Osaka et est donc très accessible. Le sanctuaire Ishikiri Tsurugiya est idéal à visiter, surtout en matinée si vous venez donc d’Osaka et que vous vous rendez à Ikoma pour avoir une journée bien remplie.

Un peu d’Histoire

Ce sanctuaire trouve ses origines légendaires lors de la proto histoire du Japon. L’empereur Jinmu (-711 à -585, oui je sais, semi-légendaire, règne de -660 à -585) est remonté de Miyazaki à Nara, position plus centrale pour pouvoir le contrôler l’archipel japonais. Il aurait fendu une pierre (ishi kiri) de son épée en cet endroit lors de la bataille contre son rival Nagasunehiko, pour contrôler la région. Et le nom est resté. Installé sur le trône, Jinmu a fondé le sanctuaire en -659, en l’honneur de Nigihayahi no Mikoto, divinité qui aurait enseigné l’agriculture aux Japonais.

La rue commerçante Ishikiri Sando

Après avoir visité le sanctuaire, direction la rue commerçante « Ishikiri Sando Shotengai ». Cette longue rue bordée de nombreux commerces est l’une des plus populaires au Japon. Les restaurants exposent les photos des vedettes qui se sont déjà arrêté chez eux. Certes, cette rue quelque peu éloignée des centres, elle est quelque peu ignorée des touristes. Mais bon, ça lui donne un air plus authentique, c’est tout bénéfique ! Vous vous y connaissez un peu sur les vedettes japonaises ? Il peut être amusant de les chercher un peu partout dans les photos des devantures de magasins et dans leurs intérieurs même. Vous pouvez aussi simplement vous faire des petites emplettes,vous promener ou déjeuner… Beaucoup de choses à faire à Higashi-Osaka.

Voilà, nous avons bien visité Ishikiri. C’est magnifique ! Nous remontons la rue commerçante jusqu’à la gare Kintetsu Ishikiri, direction Ikoma. Je vous attends.

RSS
Follow by Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
LinkedIn
Share
Instagram

One response

  1. […] dossier, Osaka, tant la ville que le département. Nous avons d’ailleurs déjà commencé via Ishikiri. Avec 2.700.000 habitants, c’est la troisième ville du Japon, après les 23 arrondissements de […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA