Aujourd’hui, nous allons parler du sanctuaire shinto Kashihara-jingu et par extension de l’empereur Jinmu, premier empereur semi-légendaire (-711~-585) du Japon au VIIème siècle avant notre ère. Nous l’avons déjà croisé lors de sa bataille victorieuse sur le mont Ikoma, près de l’actuel Ishikiri Tsurugiya-jinja. Maintenant, nous l’accompagnons lors de sa montée sur le trône, ayant fondé le Japon le 11 février, aujourd’hui jour férié, -660.

Instauration puis restauration impériale

Cela nous amène donc à Kashihara-jingu, bâti sur le lieu de son siège de gouvernement supposé de -660 à -585. Nous sommes dans la ville de Kashihara, dans le département de Nara et dans l’ancienne province de Yamato, et près d’Asuka. Cette région abritaient les capitales tournantes du proto-Japon.

Le sanctuaire est relativement récent, comparé à de nombreux autres qui dépassent les 1000 ans, voire les 2000 ans d’âge. Celui-ci date de 1889 en echo à la restauration impériale de Meiji de 1868. L’empereur voyait un bon moyen de réaffirmer son pouvoir. Il a donc bâti cet immense sanctuaire de 500.000 m² sur le lieu du siège du premier gouvernement antique et et l’a dédié à son illustre prédécesseur et ancêtre. Il a même fait don de bâtiments du palais impérial de Kyoto pour la construction. Le mont Unebi trône au loin, comme autrefois. Ce mont est même disponible pour les plus courageux.

Nous avons plusieurs lieux notables dans ce complexe shinto. Tout d’abord, nous entrons par les torii qui forment une véritable allée. Ensuite nous pouvons aller à droite ou à gauche. A gauche, se trouve l’étang Fukuda où il fait bon se promener. Un peu plus loin, le sanctuaire Nagayama Inari-sha et tous ses petits torii est voué aux bonnes récoltes et à fortiori, aux bonnes fortunes. Ce sanctuaire date d’ailleurs d’avant Kashihara-jingu.

A droite est situé le portail Minami-Shinmon. Le passer permet d’accéder aux sanctuaires principaux et à leur énorme cour, avec notamment le Gehaiden, où l’on peut rendre visite à l’esprit de l’empereur. 2600 ans nous séparent et nous sentons encore sa présence, d’autant plus devant l’autel. C’est magnifique ! Il est aussi à noter que Kashihara-jingu organise des cérémonies le 11 février (jour de fondation de l’empire) et le 3 avril (jour de la mort de l’empereur Jinmu).

Mausolée de l’empereur Jinmu

Un peu plus loin, après une petite marche de 20 minutes à travers le parc, nous arrivons devant le mausolée de l’empereur Jinmu. Ce mausolée est constitué de plusieurs portails puis d’une colline où repose l’empereur. L’enceinte est donc protégée et nous pouvons juste nous poster devant pour souhaiter un bon repos au fondateur du Japon.

Aller à Kashihara, c’est aller à la source du Japon et de l’empire japonais. Le sanctuaire shinto Kashihara-jingu et l’empereur Jinmu nous accueillent. Vous venez ? Je vous attends !

RSS
Follow by Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
LinkedIn
Share
Instagram

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA