Après une petite marche bien revivifiante dans le parc de Nara, nous voici aux portes du grand sanctuaire Kasuga-taisha, précisément au Nandaimon, littéralement le grand portail sud.


Le portail Nandaimon

Un peu d’Histoire

Tout d’abord un peu d’histoire. Takemi Kazuichi no Mikoto serait apparu en ces lieux sur un daim blanc. Pour le révérer et pour protéger la capitale et le pays, ce sanctuaire a été fondé en 768 par le ministre de la gauche Fujiwara no Nagate sous l’impulsion de l’impératrice Shotoku. C’est aussi le sanctuaire shinto tutélaire de la famille Fujiwara. Il a été décrété maison mère de tous les sanctuaires Kasuga du Japon. C’est l’un des sanctuaires les plus importants de ce pays et il fait partie du patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO, en tant que vestige de l’ancienne capitale Nara.

Le bâtiment principal de Kasuga-taisha

Nature omniprésente

La nature est omniprésente. Le complexe abrite la forêt primaire de Kasugayama, intouché depuis le VIIIème car le mont Kasuga est sacré. Passer devant et voir la nature sauvage est impressionnant.

Dans l’enceinte même du sanctuaire, vous avez des plans de glycines et différents arbres. Celui qui marque le plus est le grand cèdre futamata devant le Naishiden. Il pousse en deux troncs et sa circonférence externe est d’un mètre et sa hauteur est de 25m. Ce grand cèdre a environ 1000 ans. Il poussait penché et se rapprochait de plus en plus du bâtiment adjacent. Les moines, respectueux de la nature, n’ont pas pensé à le couper mais l’ont laissé vivre et croître. C’est ainsi qu’ils ont percé le mur et le toit du bâtiment pour le laisser passer.

Nous remarquons aussi que les lanternes sont très présentes, et ce depuis le premier torii. Elles sont au nombre de 3000. Les plus impressionnantes sont celles de la salle aux lanternes, Fujinaminoya. Son jeu de lumière nous emporte vers un monde féerique tant nous sommes ébahis. C’est magnifique !

Le grand sanctuaire Kasuga-taisha est immense et nombreuses y sont les divinités célébrées et les sanctuaires internes et externes. Ils feront sûrement l’objet de futur articles. En attendant, vous l’avez compris, Kasuga-Taisha est un incontournable lors d’une visite à Nara. Je vous attends !

RSS
Follow by Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
LinkedIn
Share
Instagram

One response

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA