Le quartier de Sagano, à Kyoto, jouxte Tenryuji et la forêt de bambous d’Arashiyama. Pour y accéder, nous longeons la rivière Katsura puis nous empruntons l’artère principale, la route Utano-Arashiyama-Yamada, avant le pont Togetsu. Avant d’emprunter ce pont pour aller visiter le parc aux singes d’Iwatayama, nous pouvons faire un petit crochet par la vieille ville commerçante avec sa route principale et ses rues adjacentes qui nous accueillent. Nous pouvons nous y recharger les batteries avec ses restaurants et cafés. Nous pouvons aussi avoir de bons souvenirs à emporter chez soi, pour des amis et/ou à savourer sur place. C’est magnifique !


Pour les pâtisseries japonaises, Oimatsu et Chikujian (produits) sont de très bons établissements. C’est l’occasion de goûter les warabi-mochi et autres mochis à la pâte de haricots rouges avec ou sans pâte de riz. Cafés vintage, boutiques traditionnelles, restaurants japonais ou occidentalisés… Il y a en a tant de boutiques à découvrir dans les environs que je ne peux pas toutes vous les citer.

En tout cas, nous en ressortons requinqués ! Et c’est bien ce qu’il faut… Arashiyama nous offre de multiples facettes dignes de Kyoto, ancienne capitale impériale : temple bouddhique ancienne demeure d’empereur, forêt de bambous, nature puis vieille ville et ville marchande touristique. Et ce n’est pas fini ! Ensuite, nous allons franchir le pont Togetsu qui prolonge la route principale. Nous allons gravir une petite montagne, Iwatayama, et rencontrer ses principaux résidents, des singes semi-sauvages. Vous venez ? Je vous attends !

RSS
Follow by Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
LinkedIn
Share
Instagram

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA