Pour vous parler des abords du parc de Nara, il faut commencer par le temple bouddhique Kofukuji. Part du patrimoine mondial de l’UNESCO, il se trouve à 5 minutes de la gare Kintetsu Nara et c’est probablement le premier temple que vous visiterez en arrivant en ville.


Le temple a été fondé en 669 à Kyoto, déplacé à Fujiwara-kyo puis finalement établi en son lieu actuel en 710, en même temps que s’établissait la capitale Heijo. C’était le temple principal des Fujiwara, famille importante de l’époque. Le complexe comptait même plus de 150 bâtiments ! Huit sont restés au gré du temps, puis un s’est ajouté au complexe qui fait aujourd’hui plus de 500 hectares. Et bien sûr, les daims vous y accueillent (à l’ombre s’il fait trop chaud…).
La pagode à 5 étages, Gojunoto, de 50 mètres surplombe le tout. C’est d’ailleurs la deuxième pagode la plus haute du Japon après celle de 57 mètres du Toji, temple de Kyoto.

Pour vous énumérer les huit autres bâtiments, vous avez :
– le Hokuendo, pavillon à huit côtés,
– le Sanjunoto, pagode à trois étages,
– le Tokondo, littéralement le bâtiment doré de l’est
– le Nan’endo, bâtiment également octogonal au sud du bâtiment principal
– le Chu-kondo, « kondō central » qui datait de 714. Absent depuis deux siècles, il a finalement fraîchement été reconstruit en 2018.
– le Oyuya, « salle pour le bain »
– le Bodai’in Omido
– le Kokuhokan « musée des Trésors nationaux », bâtiment tout récent qui date de 1959.

Et voilà pour l’énumération sur le temple Kofukuji ! Tous ont une histoire bien particulière et il serait bien trop long de tout raconter ici. Le mieux, c’est d’ailleurs d’aller voir vous même, encore mieux, avec moi. Héhé ! C’est magnifique.

RSS
Follow by Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
LinkedIn
Share
Instagram

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA