On continue notre promenade près du parc de Nara après le temple Kofukuji et la préfecture, direction le temple Todaiji, faisant partie du patrimoine mondial de l’UNESCO. Il faut compter 20 minutes de marche depuis la gare Kintetsu Nara. Nous marchons puis un chemin adjacent s’offre à nous. Plus tard, le Nandaimon, le grand portail sud nous accueille.

Le Todaiji est un temple bouddhique, ou plutôt un complexe qui fait la renommée de Nara à travers le monde, surtout pour son grand Bouddha. Ce Bouddha est en bronze, fait 15 mètres, pèse 300 tonnes et c’est le plus grand Bouddha assis du Japon. Il a été fondé au milieu du VIIIème siècle pour protéger la capitale par l’empereur Shōmu. Avec 467 milliards de yens actuels (3,75 milliards d’euros), ce temple mobilisé presque toutes les ressources financières du Japon de l’époque. Sur une population de 5 millions d’individus à l’époque, près de 2,5 millions, près de la moitié, ont participé de près ou de loin à son édification. L’empereur Shomu voulait un Etat centralisé avec pour base le bouddhisme.

Le grand Bouddha

Le bâtiment principal, le Daibutsuden, fait 57 mètres de large et est de ce fait le plus grand bâtiment en bois du monde. De plus, il est un tiers plus petit que le bâtiment originel, c’est dire. Autrefois, il avait deux pagodes à septs étages de 100 mètres à ses côtés mais elles ont disparues. C’est dommage ! J’aurais bien voulu les contempler.

On y entre et on est face au grand Bouddha, majestueux. Tout autour de lui, diverses divinités se montre à nous et nous offrent leur protection.

La petite attraction bonus si vous avez des enfants ou si vous avez une taille fine (j’ai des progrès à faire en ce sens…), c’est le pilier troué à sa base à droite du grand Bouddha. Il est dit avoir la même taille qu’une de ses narines et que de passer à travers porte chance. Vous savez ce qu’il vous reste à faire ! Je n’ai pas encore essayé, même après plus de 10 ans dans le Kansai…

Temples annexes

Et voilà, vous avez bien tourné dans le Daibutsuden et vous l’avez bien visité ! Une fois terminé, vous êtes sorti et vous avez deux choix. Vous pouvez bifurquer vers le grand sanctuaire Kasuga-taisha ou vous enfoncer dans le complexe Todaiji. Divers chemins s’enfoncent en effet ensuite dans la montagne pour nous mener vers divers autres bâtiments du complexe. Les plus téméraires peuvent s’y aventurer pour joindre le Nigatsudo ou le Sangatsudo qui offrent une belle vue de Nara et d’autres bâtiments secondaires. Ci-bas, le Nigatsudo lors de la cérémonie du Mizutori… Promis, j’irai faire de meilleures photos !

A votre plaisir, prenez le temps de visiter entièrement le complexe bouddhique Todaiji ou le Daibutsuden en circuit avec d’autres monuments de Nara. Je vous attends !

RSS
Follow by Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
LinkedIn
Share
Instagram

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA