Bonjour ! Aujourd’hui, on descend encore plus qu’Asuka dans le centre du département de Nara. Nous allons visiter le bourg de Yoshino au sein de la montagne japonaise. Attention, il faut se lever tôt pour bien profiter ! La gare de Yoshino se trouve en effet à plus de deux heures d’Osaka ou de Kyoto et à une heure et demie de Nara. Ce bourg est renommé pour ses 30.000 cerisiers au printemps, ses feuilles d’automne, sa nature et son histoire.


Le territoire est divisé en trois zones :

  • Okusenbon, au fond des mille arbres, dans la montagne ;
  • Kamisenbon, sur les mille arbres, chemin descendant de la montagne vers la ville ;
  • et Nakasenbon, dans les mille arbres, dans la ville, véritable rue commerçante.

L’Histoire de Yoshino

Je vous ai déjà dit que l’histoire de Yoshino est riche. Elle est malheureusement peu connue. Elle est plus marquée aux VIIème et au XIVème siècles.

Au VIIème siècle, En no Gyoja y fonde le Shugendo, religion syncrétique qui mèle Bouddhisme et Shinto. Les temples bouddhique et sanctuaires shinto des environs en sont les très humbles représentants.

Le temple Kinpusenji, maison mère du Shugendo

Au XIVème siècle, la Cour du Sud s’est installée à Yoshino de 1336 à 1392 suite à une querelle de succession. L’empereur Go-Daigo a alors voulu rétablir la réalité de son pouvoir après le Shogunat de Kamakura. Il y est arrivé trois ans de 1333 à 1336 mais a été chassé par les Ashikaga et les militaires insatisfaits, qui ont installé l’empereur Komyo à sa place à Kyoto. Go-Daigo a ensuite fui à Yoshino et y installe sa capitale. Après maintes péripéties, les cours sont réunifiées en 1392.

Vous avez par exemple le Katte jinja où se trouve le mausolé de l’empereur Go-Daigo. On peut aussi entre autre y admirer « Les adieux à Sakurai » de son père Masashige, partant à la guerre contre la Cour du Nord. C’est dire si Yoshino est lié à la Cour du Sud. Parlez-en donc encore aux habitants, ils vous diront que c’était elle, la cour régnante légitime du Japon.

Rendez-vous à 9h à Yoshino-jingu !

Ce que je conseille pour visiter Yoshino, c’est de prévoir d’arriver à la gare Yoshino Jingu à 9h. De là, on peut prendre le bus jusqu’à l’arrêt Okusenbonguchi, vers le sommet du mont Yoshino. Mais c’est un seul bus par heure, xh25, il ne faut pas se rater pour visiter une montagne japonaise ! La ligne de bus ferme de début décembre à début mars. Je conseille alors de prendre le taxi pour profiter pleinement de la montagne. Nous pouvons aussi descendre à la gare de Yoshino pour profiter de Nakasenbon. Quelque soit votre choix, je vous attends !

RSS
Follow by Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
LinkedIn
Share
Instagram

2 Responses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA