Gigantor, de son nom japonais Tetsujin 28go (Nijuhachigo), est un robot très célèbre de la culture pop de ce pays. Le manga du même nom date de 1956. Il a été publié 10 ans jusqu’en 1966 et c’est le premier manga de robot, autrement dit de mecha. Les adaptations télévisuelles ont aussi été nombreuses et la dernière date de 2005.

Les Japonais sont très friands de robots et cette tendance se retrouve de par le monde. C’est symbole de solidité et de modernité. Et c’est pourquoi il a été décidé de donner à Kobé ce symbole d’espoir après toutes les épreuves que la ville a dû traverser. De ses 18 mètres de fer, Gigantor trône sur Nagata, quartier de Kobé.

La statue est érigée au sein du parc Wakamatsu. Nous y arrivons via la gare JR Shin-Nagata, à Kobé sur la route de Himeji. Elle peut constituer un moment de détente sur par exemple le chemin du retour après avoir visité le château du héron blanc.

A la rescousse de Kobé

Nous descendons donc de la gare, empruntons la rue commerçante au fier nom de « Tetsujin Street » et le robot japonais est là, protecteur. Les temps étaient durs après le tremblement de terre de Kobé en 1995. Gigantor est donc arrivé et a aidé à la reconstruction. Il oeuvre depuis 2009 pour la revitalisation du quartier et pour le tourisme. Allons donc le soutenir et l’admirer, tous fans de robots que nous sommes. Héhé !

Gigantor s’inscrit d’ailleurs parfaitement dans l’atmosphère urbaine du quartier. Les jeunes et moins jeunes s’en sont fait un ami fidèle et nous sommes en passe de le devenir aussi. Comme activité touristique, il peut être amusant d’imiter la gestuelle de ce fier robot et de se photographier à ses côtés, voire de le photographier seul. Nous pouvons aussi faire une pause sur les bancs alentours, profiter des boutiques avec ou sans produits dérivés dans une atmosphère plus que conviviale. Vous venez ? Je vous attends !

RSS
Follow by Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
LinkedIn
Share
Instagram

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA